Road trip: Bristol

Bristol

Cette semaine je vous emmène passer un weekend a Bristol … Ouai parce que Londres, c’est surfait ! Ok, je sais, rien qu’en disant ça je viens de perdre la moitié d’un potentiel lectorat, mais restez je vous assure que Bristol vaut autant le détour que Londres, voir même plus qui sait ! D’ailleurs ce n’est sans doute pas pour rien que Bristol a été élue première ville d’Angleterre où il fait bon vivre.

Pour celles qui auraient malencontreusement et involontairement séché les cours de géographie au lycée, Bristol ça se situe là :

carte-bristol

Je ferais mieux de ne pas faire la maligne parce qu’avant d’y aller je pensais que c’était en Australie… Ok je sors.

Bristol est une ville très étendue question superficie mais le cœur de la ville est assez petit en réalité. Au-delà du centre ville il n’y a pas grand-chose à voir si ce n’est des habitations. Ce fameux centre-ville est avant tout un pôle commercial qui regroupe la plupart des magasins de marques connus : Zara, H&M, New Look, Bershka, Urban Outffiters et bien d’autres. Mais à la différence de Paris, eux ils ont un Primark ! Et si on y réfléchit bien, Bristol ça reste encore plus prêt de Paris que Marseille (en tout cas à vol d’oiseau) ! Good point.

Bon soyons clairs : à Bristol comme à Londres, quand on est parisien, on n’est pas tellement dépaysé. Sauf que Bristol a ce petit je ne sais quoi, cette atmosphère chaleureuse – même si le thermomètre était plutôt proche du 0 quand j’y suis allé – qui donne envie de pousser la porte d’un coffee shop, de se lover dans un des vieux fauteuils en cuir et de se réchauffer avec un allongé en lisant quelques pages.

Il y a aussi autre chose qui m’a frappé pendant mon séjour, c’est la gentillesse des habitants et des commerçants, notamment avec les étrangers. On sent le coté « province chaleureuse » des locaux, on n’est pas d’emblée fusillé du regard par une pimbêche dès qu’on met le pied dans une boutique mais on n’est pas non plus littéralement harcelé par le vendeur qui nous colle au train. Les gens sont juste simples et gentils, aimables et souriants. Et cerise sur le gâteau, pompon sur la Garonne, crème dans le donut’s … Ils aiment bien les français et font l’effort de comprendre notre baragouinage légendaire. Et je dirais même plus : ils ont l’amabilité de nous faire croire que notre Anglais est « very well » ! Bon question honnêteté je pense qu’ils ne sont pas champions, mais pour le reste ils sont vraiment au top.

En ce qui concerne les boutiques du centre-ville, très honnêtement je ne me suis pas ruinée car c’était sensiblement la même chose qu’à Paris avec des collections un peu plus « cheap ». Un exemple ?

h&m chaussures

modèle de la collection actuelle H&M, Bristol (sans commentaire…hum)

 En réalité à Bristol j’ai surtout beaucoup aimé le quartier de Clifton.

C’est un quartier plus riche mais pas clinquant, c’est un peu l’équivalent du quartier latin, un peu bobo chic avec des petites boutiques déco/design et des restaurant/bar accessibles et originaux. D’ailleurs, c’est drôle de voir combien la french touch est appréciée en Angleterre puisque de nombreux lieux et notamment des lieux culinaires portent des noms français ou s’inspirent de la French Food. Ce qui, m’a beaucoup fait rire en tant que française c’est de voir que dans leurs fameuses « boulangeries » d’inspiration française ils ne font pas de pain : nonsense !

Il y a surtout plein de petite boutiques « girly » où l’on trouve toutes sortes d’objets de perdition: des petits carnets pour noter ses pensées, des livres de cuisine, des gadgets, des baumes à lèvres gourmands, des packagings adorables, de la déco, des bijoux… Bref, le paradis!

Bristol shop IMAG0273

Trêve de moqueries, après plusieurs weekends passés à Bristol je peux, en tant que rescapée de la célèbre malbouffe anglo-saxonne, témoigner du fait que je n’en suis pas morte. Et pour cause, je dois dire que j’ai même plutôt bien mangé, notamment dans cette petite brasserie de Clifton :

Spicer-and-Cole-cafe-Clifton-Bristol

Le Spicer Cole, un endroit sympa, branché, ou l’on mange bien et pas cher. Seul problème: à l’heure de pointe c’est la guerre pour avoir une place !

IMAG0294

IMAG0284

spicer cole café restaurant Bristol

Ce petit bar/restaurant (déco super sympa d’ailleurs) propose des tartes, des salades, des sandwichs chauds ou froids avec des épices, des légumes, des goûts originaux, et des pâtisseries qui détoneraient presque les françaises: cheesecake, carrot cake, muffins… (promis après on passe en mode régime!)

Un détail m’a marqué toutefois : les anglais ont cette étrange habitude de boire leur café latté en même temps que leur repas de midi – et non pas après comme c’est la coutume chez nous – mais malgré mon sens de l’intégration et mon côté aventurière du templier perdu (hum…) je n’ai pas pu me faire à cette coutume outre-manche. Mais, en contrepartie, je me suis pliée à la fameuse dégustation de donut’s ! Et pour perdre les quelques 300 calories agglutinées dans un seul donut’s (ce n’est pas parce qu’il y a un trou au milieu que c’est une pâtisserie « régime » 😉 ) je suis allée me promener sur le Clifton Bridge, le fameux pont suspendu. Une vue époustouflante via l’observatoire, mais sur le pont malheureusement les grilles cachent la vue extérieure. Bonne aubaine pour ceux qui ont le vertige, mais dommage pour nous.

Et sinon à Bristol, il y a aussi de l’Art (sous toutes ses formes, c’est le moins que l’on puisse dire!):

art bristol

IMAG0300

IMAG0303

IMAG0306

IMAG0309

En conclusion Bristol est une ville faites pour toi si vous :

–       Aimez l’Angleterre (Ok, très utile comme réflexion ça…)

–       Aimez vous balader en ville

–       Voulez faire un peu de shopping ( genre acheter des chaussures compenser de 50 centimètres…)

–       Partez seulement quelques jours (pour ma part si j’étais resté une semaine je pense que j’aurais vite trouvé le temps long)

–       Voulez rencontrer des gens sympas et accueillants

–       voulez remplir la valise de produits de beauté pas chers et introuvables en France (en drugstore il y a un nombre incalculable de produits cosmétiques et capillaires de marques peu ou pas connues en France et très peu coûteuses !)

–       aimez les donut’s !  (Qui n’aime pas les donut’s ?)

Publicités
Road trip: Bristol

3 réflexions sur “Road trip: Bristol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s